• Conférences passées saison 2019-2020-P1

    Conférences suivantes saison 2019-2010

     

     

     

    Conférence du 23 janvier 2020

    Histoire de la mesure du temps

    par

    Jean-Paul Cornec,

    Membre de la commission des cadrans solaires

    au sein de la Société astronomique de France

      Conférences passées saison 2019-2020-P1

    Monique Kubiak (UTL) & Jean-Paul Cornec (Conférencier)

    Crédit Photo: A. Ody

        Des horloges stellaires de l'ancienne Égypte aux horloges atomiques contemporaines l'organisation du temps des civilisations et  sa mesure ont été une constante de la vie de ces sociétés. Non seulement pour rythmer petit à petit les activités quotidiennes, sociales, religieuses, agricoles, économiques, mais aussi pour situer les évènements, en garder une mémoire et anticiper le futur. Pour cela de nombreux instruments ou techniques ont été développés,  basés essentiellement sur la répétition de phénomènes que la nature nous offre : lever et coucher des astres, phases de la lune, retour des saisons. Le déplacement de l'ombre sur un cadran solaire sera le principal acteur de cette organisation,  associé aussi à l'écoulement de l'eau. Puis les progrès techniques vont conduire  à mettre au point des dispositifs de plus en plus précis inspirés de phénomènes physiques périodiques comme le balancier ou les propriétés de l'atome : ce sera le règne des horloges.

    Nous explorerons les développements historiques de cette démarche. Et au cours de cette exploration nous aurons l'occasion de rencontrer Saint-Yves et Ernest Renan.

      

     

     Conférence du 9 janvier 2020

    La capture du temps

    par

    Brigitte de Varine,

    Guide conférencière

     

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

     

    Annie Feuteun (UTL) & Brigitte de Varine (Conférencière)

    Crédit photo : A. Ody

        Toute démarche artistique en définitive peut être abordée comme une capture du temps car l'artiste hier comme aujourd'hui inscrit, peint, dessine, sculpte son époque en faisant œuvre, en laissant à la postérité une trace de sa perception.

    Néanmoins, certaines pratiques, et c'est ce à quoi nous nous attacherons ici, se révèlent être une véritable quête de cette inscription du temps, de Hans Holbein le Jeune en passant par Roman Opalka, ou plus récemment avec Nobuhiro Nakanishi. 

     

    Biographie

    Après avoir enseigné l'analyse d'images, l'histoire de l'art et les arts plastiques, Brigitte de Varine donne régulièrement des conférences en histoire de l'art à Lannion.

    Elle est également Artiste Plasticienne : photographie, gravure, dessin, installation et vidéo. Elle est représentée en Bretagne par la Galerie Réjane Louin à Locquirec et par la Galerie Marie-Claude Duchosal à Paris.

     

     

    Conférence du 19 décembre 2019

    Relire les contes de Perrault

    et leur illustration par Gustave Doré

    par

    Yvette Rodalec,

    Professeur de littérature, Docteur en lettres modernes et Auteur

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

    A. Ody (UTL) & Yvette Rodalec (Conférencière)

    Crédit Photo : A. Ody

     

         Évoquer les contes de Charles Perrault,

    • pour en parcourir les conditions de création et les ingrédients : lieux, objets, personnages, merveilleux...
    • pour interroger les rôles masculins, féminins, les visions de l'enfance et de la société.
    • pour situer les visées et destinataires de ses récits ?
    • et envisager ce que délivrent  les morales ?

        Les illustrations de Gustave Doré offriront un contrepoint éclairant à ce qui sera abordé.

     

    Biographie

    Après des années consacrées à l’enseignement de la littérature, Yvette Rodalec, docteur en lettres modernes, se consacre désormais à des activités de conférencière et à des travaux d’écriture, de peinture ainsi qu’à la création de collages.

    Bibliographie :

     Parcours de lecture : la cantatrice chauve.  Editeur : Bertrand Lacoste

    • Parcours de lecture : le mariage de Figaro. Editeur : Bertrand Lacoste
    • Imprécis de la pluie. Editions Dialogues 

     

     

     

    Conférence du 12 décembre 2019

     L'histoire  du Jazz

    et

    l'évolution des différents styles pianistiques

    depuis plus de 100 ans

    par

    Thierry Tocanne,

    Pianiste Français

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

    Mme C. Tocanne,  M. T. Tocanne (Conférencier) & Brigitte Lévêque (Présidente UTL)

    Crédit Photo: Catherine Lafortune

          

    Thierry Tocanne,  pianiste, présentera un aperçu de l'évolution des styles pianistiques du jazz, musique maintenant plus que centenaire.

    Il évoquera les grands noms des pianistes qui ont influencé des générations entières et façonné la colonne vertébrale du jazz, caractérisée par le grand courant « mainstream ».

    Les pianistes, leurs compositions, leurs styles seront présentés et commentés par Thierry Tocanne. Par ailleurs érudit et ayant à son actif une centaine d'émissions sur RCF Côtes d'Armor (Histoires de jazz), Thierry Tocanne prépare un cycle de conférences sur différents aspects de cette musique encore mal connue du grand public.

    Les grands noms suivants seront évoqués : Irving Berlin,William Christopher Handy le Père du  lues, Thomas « Fats » Waller, Duke Ellington, Thelonious Monk, Erroll Garner, Earl Hines, Ray Charles, Ray Bryant, Oscar Peterson, Chick Corea.

     

     Biographie

    Après des études de piano classique, Thierry Tocanne se concacre exclusivement au jazz qu'il pratique d'abord au sein d'orchestres amateurs.

    Très rapidement il monte son propre trio avec lequel il remporte de nombreux concours d'amateurs et participe à l'ouverture du club parisien "le Petit Journal" dont il devient le pianiste « maison ».

    Dans ce cadre, il accompagne les solistes français et américains de passage à Paris: Bill Coleman, Benny Waters, Hal Singer, Jean-Claude Fohrenbach, Chris Wood sans oublier les innombrables jam sessions avec le gotha du jazz parisien.

    Un engagement d'été le fait jouer avec le saxophoniste Steve Lacy qui l'initie à la musique de Thelonious Monk dont il a été un sideman pendant plusieurs années.

    Il donne de nombreux concerts dans des salles prestigieuses : salle Cortot, Espace Cardin, Maison de Radio France, Eglise Saint Mery, Hôtel le Marois-Salons France Amériques, Salons de la Marine, et dans les clubs parisiens, Petit Journal Saint Michel et Montparnasse, Petit Opportun, La Toque blanche, Duc des Lombards , Club Saint Germain, et dans de nombreux festivals, Montauban, jazz in Marciac, Tanjazz à Tanger, ainsi que des concerts privés à Bruxelles au Music Village, Djibouti à l'Alliance Française et  à la résidence de l'ambassade de France, Rabat à la résidence de l'ambassade de France, Berlin, Washington,Vienne.

    Il  a enregistré cinq CD dont l'un a remporté le prix des disques autoproduits de la station « Paris Jazz »

    Il se produit actuellement en trio, en solo et accompagne régulièrement la chanteuse américaine Sylvia Howard avec le Black Label Swingtet.

     

     

    Conférence du 21 novembre 2019

    Préhistoire, comment sont datés sites et fossiles

    par

    Jean-Jacques Bahain,

    Professeur au Muséum national d’Histoire naturelle en géologie du Quaternaire

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

    Isabelle Delamezure (UTL) & Jean-Jacques Bahain (Conférencier)

    Crédit Photo : A. Ody

    Depuis l'Antiquité, l'homme a cherché à dater les grands événements de l'histoire de la Terre. Si aujourd’hui, la notion de temps géologique, de temps long, a été banalisée par les médias et les ouvrages de vulgarisation, cette perception est un phénomène récent dans l‘histoire de l’humanité. A partir du XVIIe siècle, les scientifiques élaborèrent d’abord une échelle stratigraphique globale et des échelles chronologiques, climatiques, bio stratigraphiques ou culturelles furent établies pour la préhistoire. La découverte de la radioactivité naturelle en 1896 et la notion d’horloge radioactive allaient révolutionner cette perception, et à partir des années 1940 furent proposées les méthodes de datation fondées sur la radioactivité naturelle, dont le carbone-14.

    Aujourd'hui, les scientifiques disposent d’un important panel de méthodes géochronologiques qui permettent de préciser peu à peu la chronologie de l'histoire humaine et d'en dater les grandes étapes. Chaque fait géologique ou archéologique est désormais rapidement associé à un âge « numérique », chiffré, en années, de son ancienneté, permettant de le repositionner dans le passé en utilisant une échelle de temps perceptible par chacun.

     Biographie

    Jean-Jacques Bahain est Professeur du Muséum national d’Histoire naturelle en géologie du Quaternaire. Géologue et préhistorien de formation, il travaille à l’établissement du cadre géochronologique de l’évolution humaine à travers la datation de sites géologiques et archéologiques.

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

     

     

    Causerie du 7 novembre 2019

    Des mégalithes et des hommes,

     D’hier à aujourd'hui …, d'ici et d'ailleurs !

    par

    Cyrille Chaigneau

    Archéologue préhistorique, spécialiste du mégalithisme

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

    Soazig Sauvaget (UTL) & Cyrille Chaigneau

    Crédit Photo: C. Lafortune

     

         Quand on parle de mégalithes… de quoi parle-t-on ? Si le terme est étroitement associé à une image idéalisée de la Bretagne à laquelle les érudits ont emprunté les termes dolmen et menhir, ce mot générique englobe des réalités architecturales très diverses à la fois dans leur forme, dans leurs aires de répartition géographique ou bien encore dans le temps.

    Est-il possible d’établir une relation entre les « alignements de Carnac » et le monument de Stonehenge en Angleterre construit 2000 ans après si ce n’est qu’ils sont tous les deux construits avec de « grosses pierres » ?

    Et si un mégalithe ce n’est qu’une grosse pierre plus ou moins mise en forme, les obélisques de l’Egypte antique ou les moaï de l’Île de Pâques ne sont-ils pas, eux aussi, des mégalithes ?

    Et ne dresse-ton pas encore, aujourd’hui, des « menhirs » et des « dolmens » dans certaines îles d’Indonésie ?

    Cette causerie diaporama propose un survol de toutes les architectures, dites « mégalithiques », à travers le temps et l'espace...  Histoire de tordre le cou à quelques idées reçues sur la question.

    Cette exploration des différentes expressions mégalithiques de la préhistoire à nos jours a pour objectif premier que de revenir à la Bretagne et nous permettre de mieux comprendre ce que furent nos tumulus, dolmens et menhirs construits pour les plus vieux d’entre eux il y a 6500 ans... à savoir, les premières architectures monumentales de l’Europe occidentale… dans cette période que les archéologues appellent le Néolithique, époque où l’homme transforme la nature en campagne. 

    Et derrière ces monuments se cachent des femmes et des hommes, nos grands-parents d’il y a 240 générations. Ces monuments ne nous permettent-ils pas d’esquisser le portrait des sociétés qui les ont produits ? Ces sociétés néolithiques oubliées qui ont fait notre histoire… Peut-être…. Sans doute.

     

     Biographie :

     Cyrille Chaigneau, Médiateur scientifique, fait partie de l’association « Les vaisseaux de pierres ». Archéologue de formation, Cyrille Chaigneau a pratiqué la prospection archéologique pendant dix ans, durant lesquels il a localisé une centaine de sites mégalithiques dans le pays de Redon.

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

     

     

    Conférence du 17 octobre 2019

    L’éloge de la lenteur

    par

    David Le Breton,

    Professeur de sociologie à l'Université de Strasbourg

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

    David Lebreton (Conférencier) & Dominique Boillot (UTL)

    Crédit Photo : A. Ody

     

         Nos sociétés ne cessent d’accélérer, c’est le monde de l’homme pressé qui n’a plus le temps.

         Nous essaierons de comprendre les vertus de la lenteur, surtout en prenant l’exemple de la marche.

    Le recours à la forêt, à la montagne, aux sentiers, est un chemin de traverse pour reprendre son souffle, affûter ses sens, renouveler sa curiosité et connaître des moments d’exception éloignés du quotidien.

        La marche est aussi une manière de retrouver son centre de gravité après avoir été jeté à l’écart de soi par les événements de la vie, une manière de ralentir.

        Elle est le triomphe du corps avec des tonalités différentes selon le goût de chacun, elle est une liberté, un rythme qui n’appartient qu’à soi.

    La quête de la lenteur est une forme de résistance à la frénésie du monde contemporain.

     

    Biographie :

      David Le Breton, professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, Membre de l’Institut Universitaire de France. Auteur notamment sur ce thème :

    • Marcher, éloge des chemins et de la lenteur, Métailié
    • Disparaître de soi, une tentation contemporaine, Métailié
    • Du silence, Métailié
    • Eloge de la marche, Métailié.

     

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

     

     

    Conférence du 10 octobre 2019  

    Capa, Doisneau, Lartigue,

    Trois regards sur la France du XXème siècle

    par

    Yannick Levannier,

    Ex formateur Kodak

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

    Pierre Creac'h (UTL) & Yannick Levannier (Conférencier)

       Crédit Photo: A. Ody

     

            Ayant chacun sa propre vision de la photographie et des techniques de prise de vue, ces 3 photographes (cf ci-dessous) d'origines sociales différentes, ont su à leur manière fixer des moments de vie de la France et des français du siècle dernier. Reportage de guerre, vie familiale de tous les jours, débuts des transports ou manifestations sociales de toutes sortes, rien n'a échappé à leurs regards figeant pour toujours une époque déjà lointaine.

     

    Prochaine conférence

    Biographie :

     

     Pendant 31 ans à la société Kodak, au cours des 18 dernières années, Yannick Levannier a été Chargé de Formation dans tous les domaines de l'image, aussi bien techniques que moyen de communication et d'information.

    Pendant cette période, il intervenu auprès :

    • De professionnels de la photographie et de journalistes dans le cadre de l'expression par une image, et du service photographique de la DDE d'Ile de France pour la réalisation d'une image "positive".
    • De l'Education Nationale dans le cadre de l'apprentissage à la lecture d'une image,
    • D’étudiants des Grandes Ecoles devant découvrir et analyser ce support de communication. (Ateliers libres à Polytechnique, Centrale, Les Mines et HEC)

     Comme photographe, Yannick Levannier a travaillé pour différentes Agences photographiques et pendant 12 ans, il a été photographe indépendant auprès de l'agence Getty Image.

    Aujourd'hui il anime des conférences (321 à ce jour) au sein des Universités du Temps Libre de France, des établissements scolaires ainsi qu’auprès de différents ateliers concernant l'Image, la Photo numérique et le Diaporama.

    Yannick Levannier est l'auteur de 2 livres :

    • " le Saint Suaire de Turin révélé par la Photographie et par la Science " paru aux éditions Saint Augustin en septembre 2011
    • " du Flagrum au Saint Suaire Objets et Reliques " paru en septembre 2019.

     

    Son site Internet :

    http://www.lesaintsuairedeturin.net/

     

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

     

     Conférence du 3 octobre 2019

     

    A quoi sert la météorologie ?

    par

    Jacki Pilon,

    Ingénieur général des Ponts, des Eaux et des Forêts

     Conférences passées saison 2019-2020-P1

      Brigitte Lévêque (Présidente UTL) & Jacki Pilon (Conférencier)

    Crédit Photo: A. Ody

     

               Jacki Pilon a réalisé sa carrière à la Direction de la Météorologie Nationale (aujourd'hui établissement public administratif Météo-France). Il y a occupé les fonctions de directeur interrégional (Polynésie française, Météo-France Nord-Est) et de directeur du Centre de Météorologie Spatiale de Météo-France à Lannion. C'est un passionné de la Bretagne, de son climat, de sa langue et de sa culture...

    Dans cette conférence, après une description de la science météorologique, il dressera le panorama des apports "aux personnes et aux biens" que fournissent les services météorologiques.

     

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

     

     

     Conférence du 26 septembre 2019

      

    L'histoire du pot de miel contre le pain de cire :

     une histoire technique de l'élevage des abeilles

     de l'antiquité à nos jours en France

    par

    Catherine Mousinho,

    Apicultrice et historienne spécialiste des abeilles

    Conférences passées saison 2019-2020-P1

    Catherine Mousinho (Conférencière) & Isabelle Delemazure (UTL)

    Crédit Photo: A. Ody

     

          En France, du XVIe au XIXe siècle, le mode d'exploitation de l'abeille pouvait prendre des formes variées, selon les régions et les besoins. Cette pluralité des usages se reflète dans les différentes formes de ruches et de ruchers. L'analyse des ouvrages agronomiques et des manuels d'apiculture pour les périodes concernées, croisée aux données biologique, ethnologique, économique et archéologique de l'abeille et de son élevage a permis de constituer des chaînes opératoires sur la gestion des ruches et des ruchers et une base de données sur le bâti apicole en France. Il apparaît que certaines techniques de récolte destructrices, consistant à prélever la totalité de la ruche, utilisées au XIXe siècle, sont issues d'une transformation de la demande des produits de la ruche initiée durant le second Moyen-Âge, et dont les caractéristiques se sont affirmées à l'époque moderne. Ainsi, à cette époque, l'élevage des abeilles semble s'industrialiser et se professionnaliser. Ceci se traduisant par l'essor des manufactures de cire, l'accroissement du nombre de ruches au sein des ruchers et par le développement des constructions dédiées à l'installation des ruches. Ce sont des murs à niches, des bâtiments, des pigeonniers-ruchers ou des enclos, le plus souvent en pierres sèches. Ce bâti présent sur l'ensemble du territoire ou presque, est bien décrit dans les ouvrages agronomiques et apicoles du XVIe au XIXe siècle. Ces constructions ont été utilisées jusqu'à la première moitié du XXe siècle. In fine, cette étude démontre que le statut de l'abeille et par conséquent son élevage est incertain ; elle se situe entre le monde sauvage et domestique d'une part et d'autre part entre le monde végétal et animal.

     

     Biographie

    Catherine Mousinho, archéologue spécialisée en apiculture, détaille l'histoire des ruches et des ruchers de l'Antiquité jusqu'à nos jours, en s'appuyant sur des textes et images d'époque et sur les vestiges de murs à abeilles, enclos ou autres ruchers maçonnés, éléments du patrimoine bâti et témoins du travail des apiculteurs d'antan. 

     

    Rubrique Année 2019-2020