• Conférences passées saison 2016-2017-P2

     Conférence du 8 juin 2017

     

    Les arcanes de la police judiciaire

    par 

    Jean-Paul MAUGUEN

    ex directeur d’enquêtes criminelles à la section des recherches de Rennes, a participé, avec ses équipes, à la solution de 150 hold-up et à plus de 1000 arrestations dans le milieu du grand banditisme en 20 ans de carrière.

    Conférences passées saison 2016-2017-P2

    Jean-Paul Mauguen (Conférencier) & Brigitte Lévêque (Présidente UTL)

    Crédit Photo: A. Ody

        Après un bref tracé sur son parcours personnel, Monsieur Jean-Paul Mauguen a évoqué la section de recherches de Rennes créée en 1976, unité de la Gendarmerie nationale exerçant exclusivement des missions de police judiciaire, qu’il rejoint en 1977.

          Il a parlé des multiples aspects des missions qui lui incombaient à lui et son équipe : filatures, planques, avant de faire un tour d’horizon des différents types d’enquêtes telles que :

    • Les enquêtes préliminaires où l’on dispose de peu moyens comme les perquisitions
    • Les enquêtes de flagrant délit
    • Les commissions rogatoires nationales
    • Les commissions rogatoires internationales

    Et d’évoquer  les relations des OPJ  (Officier de Police Judiciaire) avec les magistrats lors de la réalisation de  ces enquêtes.

          Enfin il a exposé le déroulement d’une enquête criminelle, quelle qu’en soit la gravité, d’en détailler le méandres,  en parlant aussi de toutes les personnes qui sont contactées pour concrétiser les investigations.

    Prenant de nombreux exemples dans les affaires largement relayées par la presse ou livrant des anecdotes puisées dans sa carrière, Jean-Paul Mauguen, sans jamais tomber dans le sensationnel ni l’horreur, a retracé le parcours habituellement  suivi, depuis l’arrivée des « hommes en blanc » jusqu’à l’aveu final, en passant par les constatations, avec le souci constant de préserver la scène du crime, la recherche d’indices, les durées de garde à vue… et en rappelant également l’aide apportée par les médecins, dentistes, assistances sociales, journalistes, des experts de toute sorte, etc…. Sans oublier la part de l’intuition et la nécessité de rentrer dans le subconscient du présumé coupable.

     


     

       Conférence du 4 mai 2017

      

    Le Compagnonnage et les bâtisseurs de cathédrales

    par 

    Louis Laurent,

     Ancien secrétaire général de l’Union Compagnonnique, membre de la section de Rennes

     

    Conférences passées saison 2016-2017-P2

    Louis Laurent (Conférencier)  & Marielle Momal (UTL)

    Crédit Photo : A. Ody

          Le Compagnonnage est la plus ancienne association ouvrière en activité. Issu des anciennes corporations du moyen-âge, les compagnons ont mis en place des institutions qui défient le temps : des règlements fondés sur l’honneur et la solidarité, la pratique du voyage, la qualité du travail bien fait par conscience ouvrière jamais dépassée. Le compagnonnage a cherché, des siècles durant, le perfectionnement professionnel, moral et spirituel de ses membres. Le compagnonnage a laissé au monde un message qui va bien au-delà de la technicité en s’adressant à l’homme dans sa globalité. Les Compagnons du tour de France honorent le travail parce que le travail est le moyen de la création. Imaginer, concevoir, inventer, créer ; là réside le sens même de la vie et tout son intérêt.   

    Conférences passées saison 2016-2017-P2
     Crédit Photo : A. Ody


     

      Conférence du 27 avril 2017

    Le choc des civilisations est-il un mythe ou une réalité ?

    par 

    Guy Hollman,

    Maître de conférences en géopolitique

     

    Conférences passées saison 2016-2017-P2

    Guy Hollman (Conférencier) et Jeanne Nail (UTL)

    Crédit Photo : C. Lafortune

        Dans la période difficile que nous connaissons, certains se demandent si certaines valeurs et modes de vie sont compatibles entre eux. Se posent des difficultés d'intégration, de tolérance mutuelle, de volonté même de vivre ensemble. Les problèmes posés ne sont pas uniquement ceux de la France, mais ceux de l'ensemble du monde occidental. À cela s'ajoutent d'autres difficultés amplifiées par les réalités migratoires et démographiques. Des solutions sont-elles possibles et quelles sont-elles?
     

    Biographie :

    Guy Hollman a  enseigné aux États Unis et en France et est spécialiste en géopolitique du monde anglophone.


     

     Conférence du 6 avril 2017

     

    Une lecture du «calendrier »  gaulois de Coligny

    par

    Jean-Michel Le Contel, ancien directeur de recherches au C.N.R.S

    Conférences passées saison 2016-2017-P2

    Brigitte Lévêque (Présidente UTL) & Jean-Michel Le Contel (Conférencier)

    Crédit Photo : Catherine Lafortune

            La mesure précise du temps sur de longues périodes semble avoir été la préoccupation principale des prêtres astronomes de l’antiquité ; elle seule, en effet, permet de se rapprocher des dieux dont la durée de vie, naturellement très longue, ne peut se comparer à celle des hommes.     Après une description de la plaque conservée au musée archéologique de Lyon (appelée « calendrier de Coligny »), une lecture en sera proposée montrant la solution trouvée à ce problème religieux par les druides, ce qui leur a permis de développer leurs mythes. Cette lecture suppose que le document conservé à Lyon, qui contient le plus grand nombre connu de mots de la langue gauloise, n’est pas un calendrier mais un élément d’un calendrier plus vaste.

           En conclusion un lien possible avec le « chaudron de Gundestrupp », autre pièce archéologique majeure de la civilisation celtique, et les contes populaires gallois sera évoqué.

     

    Biographie :

    Directeur de recherches au C.N.R.S., J. M. Le Contel est actuellement à la retraite (depuis 2004). Il est président de l’UTL des Trois Rivières (Finistère : Le Faouët, Quimperlé, Scaër) et membre du bureau de l’UTL de Bretagne.

    Il a consacré son temps d’une part à la physique stellaire et plus particulièrement à l’étude de l’évolution des étoiles jeunes, caractérisées par leur variabilité à courte période. Dans le même temps, il a participé à la conception et à la réalisation d’instruments permettant de mieux les observer.

    Après dix ans passés à l’observatoire de Paris-Meudon, il a été appelé à l’observatoire de Nice en 1971 où il a formé, avec plusieurs collègues, et dirigé une équipe de recherches associant des théoriciens et des observateurs. Les travaux de cette équipe, remarqués à l’échelon international, ont donné lieu à de nombreuses publications et thèses.

    L’observatoire de Nice ayant fusionné avec l’observatoire de Grasse pour former « l’observatoire de la Côte d’Azur », il a organisé et dirigé pendant 12 ans le « département Fresnel ». Puis au sein de la direction il a exercé les fonctions de directeur adjoint chargé de la formation permanente et de la valorisation et enfin de directeur du site de l’observatoire de Nice.

    A l’échelon national, il a participé à de nombreux comités ou commissions. Il est  membre de l’Union Astronomique Internationale depuis 1971.


     

     

    Conférence du 16 mars 2017

     

     Traduire à quatre mains

      par

    André Markovicz (Traducteur)  et Françoise Morvan (Ecrivain)

     

          Cette conférence commence par le film d’Anne-Marie Rocher, André Markowicz, la voix d’un traducteur, qui a reçu le prix du meilleur documentaire canadien à Ottawa et qui n’a jamais été diffusé en France. Ce documentaire québécois tourné en Bretagne et au Canada dure 56 minutes. Il est suivi d’une présentation des travaux récents ou en cours de Françoise Morvan et d'André Markowicz, puis d’un échange avec l’assistance.

     

    Biographies des conférenciers

         André Markowicz est de mère russe et a passé ses premières années en Russie. Il a traduit l'intégralité des œuvres de fiction de Dostoïevski, Eugène Onéguine de Pouchkine, le théâtre complet de Gogol, de Lermontov, de nombreuses pièces de Shakespeare et des poèmes. Il écrit aussi des poèmes souvent tramés sur des fragments de textes qu’il traduit. Ses chroniques sur Facebook sont suivies par des milliers de lecteurs et il les rassemble sous le titre de Partages. Il a traduit l’intégralité du théâtre de Tchekhov avec Françoise Morvan (ainsi que le roman de Tchekhov, Drame de chasse, et diverses nouvelles). Leur  traduction de Platonov leur a valu de recevoir le Molière de la meilleure traduction en 2006.

          Françoise Morvan, lorsqu’elle n’étudie pas les lutins, écrit des contes, des poèmes, des chansons et dirige la collection « Les grandes collectes » aux éditions Ouest-France.  Après avoir consacré une thèse de doctorat d’État au traducteur Armand Robin, et mené à bien l’édition des œuvres du folkloriste François-Marie Luzel en dix-huit volumes, elle a traduit des textes anglo-irlandais (dont le théâtre complet de Synge) en franco-breton, des chansons anglaises, les Lais et les Fables de Marie de France et des livres pour enfants, tout en étudiant la dérive identitaire et la réécriture de l’histoire en Bretagne (Le Monde comme si).

          Elle a traduit l’intégralité du théâtre de Tchekhov avec André Markowicz, ainsi que Le songe d’une nuit d’été et des chansons bretonnes.

          Elle est déjà venue à l’UTL de Tréguier en 2012 (Thème de l'année « contre Vents et Marées ») pour une conférence sur son essai Miliciens contre maquisards.

    Conférences passées saison 2016-2017-P2

    Quelques élèves de la classe de terminale du lycée SAVINa de Tréguier avec leurs professeurs.

    Crédit Photo: Catherine Lafortune


     


     Conférence du jeudi 9 mars 2017

     

    Le réseau sanguin

    par Monique Chartier

    Docteur ès Sciences Pharmaceutiques

      Chef de service à l’ Etablissement Français du Sang

     Conférences passées saison 2016-2017-P2

    Monique Chartier (Conférencière) & Brigitte Lévêque (UTL)

    Crédit Photo: Catherine Lafortune

          A travers l’évolution de la perception symbolisée du sang ainsi que de son rôle à travers les âges, une description du sang « d’hier » au sang « d’aujourd’hui » va aboutir à son utilisation régulière pour des besoins médicaux. Autour du sang recueilli, conservé, traité, s’est constitué un réseau responsable du don du sang, de  la préparation des produits dérivés et de leur mise à disposition. L’exemple de la région Bretagne sera exposé depuis le prélèvement jusqu’aux receveurs. Cette chaîne et ses multiples étapes sont liées à des risques  (compatibilité, dons  d’organes, risques infectieux) qui vont déboucher sur des règlementations actuellement en vigueur. Ce sont tous ces points qui seront discutés au cours de la présentation.

         

    Monique CHARTIER, pharmacien biologiste

    Ancienne Interne des Hôpitaux de Clermont-Ferrand, Ancienne Assistante des Universités de Clermont-Ferrand, Ancienne Assistante des Hôpitaux de Clermont-Ferrand

    Activités professionnelles :

    • Responsable de la mise en place de la Thérapie Cellulaire au Centre de Transfusion Sanguine de Clermont-Ferrand (1983)
    • Responsable de la Qualification des Dons de Sang au Centre de Transfusion Sanguine de Clermont-Ferrand
    • Responsable de la Banque de Tissus (cornées – valves - artères –os) au Centre de Transfusion Sanguine de Clermont-Ferrand
    • Chargée de cours à l’Ecole d’Infirmières, à l’Ecole de Sages-femmes, à l’IUT de Clermont-Ferrand
    • Responsable du laboratoire d’Immunohématologie pour l’ensemble des laboratoires de l’Etablissement Français du Sang Auvergne-Loire, puis de l’Etablissement Français du Sang Rhônes Alpes Auvergne
    • Chargée de mission au Siège de l’Etablissement Français du Sang (Saint Denis) pour assurer la coordination fonctionnelle entre le Siège et les Régions.

     


     

     Conférence du jeudi 9 février 2017

     

    La Franc-Maçonnerie

    et ses réseaux au cours de l’histoire

    par Claude Motta,

    Docteur en physique nucléaire et biochimie

     Conférences passées saison 2016-2017-P2

     Claude Motta (Conférencier) & Monique Kubiak (UTL)

    Crédit photo : C. Lafortune

           A partir du modèle symbolique des bâtisseurs de cathédrales va naitre au XVIII ème siècle une structure à vocation humaniste : la franc-maçonnerie. Cette nouvelle fraternité s’est développée en particulier  dans des salons mondains au XVIII ème siècle. Elle va se diversifier en différentes obédiences qui progressivement vont aller en scissions nouvelles. Elles poursuivent  toutes un idéal commun : l’amélioration de la société humaine à travers l’enrichissement individuel de ses membres. Tour  à tour courtisée ou combattue par les régimes politiques, les liens entre frères vont constituer un maillage international. Certains réseaux devenus puissants vont être la cause de soupçons divers, de rancœurs et source de rumeurs sur la puissance politique de la franc-maçonnerie.  

     

    Claude MOTTA

         Né en 1944 en Lozère (le Gévaudan de l’ancien régime). Scientifique, il est titulaire d’un Doctorat de Physique Nucléaire obtenu au CERN à Genève. Puis s’étant tourné vers la Biologie il obtient un Doctorat de Biologie Humaine en 1986 où il apporte ses connaissances en physique aux structures biologiques. Spécialiste des structures lipidiques il développera des outils de spectroscopie adaptés aux membranes, lipoprotéines et surfactants.  Il encadrera  ou co-encadrera 24 thèses de science et plus d’une centaine de thèses en médecine, pharmacie ou de vétérinaire.

     Nommé en 1996 Professeur de Biochimie à la Faculté de Médecine et Praticien hospitalier au CHU de Clermont – Ferrand. Co-fondateur du Centre de Recherche en Nutrition Humaine, il est signataire de plus de 160 publications internationales.

    Conférences passées saison 2016-2017-P2

     


     

    Conférence du 2 février 2017

     

    Ondes électromagnétiques, télécommunication et santé

     par

    Yves Le Dréan, biologiste à l'INSERM

     Conférences passées saison 2016-2017-P2

    Monique Kubiak (UTL) et Yves Le Dréan (Conférencier)

    Crédit photo : C. Lafortune

              Le développement technologique, notamment dans le domaine des télécommunications, entraîne une augmentation constante du nombre de sources artificielles de rayonnements électromagnétiques. Le lien entre l’exposition aux ondes et de possibles pathologies est souvent mis en avant dans les médias ou sur Internet. Mais qu’en est-il vraiment ? Où en est l’état des connaissances scientifiques actuelles : ce qui est avéré dans les interactions ondes-matières vivantes et ce qui est encore discuté et étudié dans la communauté scientifique.

     

    Yves Le Dréan est biologiste à l'INSERM (Institut de recherche sur la santé, l’environnement et le travail et Enseignant chercheur (Université de Rennes1).

    Conférences passées saison 2016-2017-P2

     


     

     

    Conférence du 19 janvier 2017

     

    Bassin versant : réseaux hydrauliques et humains

     par Sylvain Lavaur,

    Directeur du syndicat Guindy-Jaudy-Bizien

     Conférences passées saison 2016-2017-P2

    Sylvain Lavaur (Conférencier) & Isabelle Delemazure (UTL)

         Présentation des réseaux hydrographiques et réseaux humains au profit de la reconquête de la qualité de l'eau et des milieux aquatiques.

          Points abordés :

    • les fonctionnements structurels et conjoncturels d’un bassin versant (interfaces sols - sous sol/cours d'eau),
    • Les enjeux de la qualité de l'eau et des milieux aquatiques (eau potable, marées vertes, différents usages, agriculture, environnement en général, etc.),
    • les différents acteurs concernés par et pour la reconquête de cette qualité,
    • les différents indicateurs et protocoles de suivi,
    • les différentes actions (illustrations) menées sur le territoire des bassins versants du Jaudy-Guindy-Bizien (restauration du bocage, diagnostics et restauration des têtes de bassins versants, continuité écologique, inventaire et restauration des zones humides, accompagnement agricole, actions auprès du grand public, accompagnement des collectivités, etc.).

     Formation :

    - Licence de biologie des organismes

    - Maîtrise de biologie des populations et études des écosystèmes

    - DESS (Diplôme d'études supérieures spécialisées) (Bac + 5 ans) : Ingénierie de l'Eau

    Expériences professionnelles :

    - 2002-2008 : Responsable pôle technique Fédération départementale de Charente Maritime pour la pêche et la protection des milieux aquatiques

    - 2009 à aujourd'hui : Directeur Syndicat mixte des bassins versants du Jaudy-Guindy-Bizien et des ruisseaux côtiers.

     Complément d' info:

      Le territoire d’intervention du Syndicat mixte des bassins versants du Jaudy-Guindy-Bizien et des ruisseaux côtiers est composé du territoire des bassins versants du Jaudy et des ruisseaux côtiers :

    * le bassin versant du Jaudy s’entend ici comme le territoire hydrographique pris de la source du Jaudy à Pen-Jaudy en Louargat jusqu’à son embouchure comprise entre la pointe du Château en Plougrescant et le sillon de Talbert en Pleubian. Il inclut les bassins versants des affluents estuariens du Jaudy, et notamment ceux de la rivière du Guindy, du ruisseau du Bizien et du ruisseau du Lizildry.

    * Les bassins versants des ruisseaux côtiers sont ceux compris entre la pointe du Château en Perros-Guirec et la pointe du Château en Plougrescant.

      Ce territoire s’étend sur environ 52 000 ha.

     Consultez la localisation de ce bassin versant sur le site du syndicat mixte des bassins versants du Jaudy-Guindy-Bizien et des ruisseaux côtiers :   www.jaudy-guindy-bizien.org  Rubrique Présentation/Territoire

     

    Conférences passées saison 2016-2017-P2

     

     

    Accès aux conférences précédentes de l'année 2016-2017 : cliquez ici. 

        Retour Rubrique Archives - Année 2016-2017